Espace pro | Espace client
Un suivi plus humain

Un suivi plus humain

Maurice, 65 ans.

"J’ai apprécié d’être suivi par un conseillé dédié et à mon écoute."

En savoir +
3 devis pour des garanties ciblées

3 devis pour des garanties ciblées

Clémence et Pierre, 38 et 43 ans.

"Nous avons été bien conseillés et nous avons pu comparer nos garanties en toute transparence."

En savoir +
Un devis personnalisé

Un devis personnalisé

Georges, 53 ans.

"Même avec une maladie, j’ai pu accéder à une assurance adaptée       à mon profil."

En savoir +
Jusqu’à 60% d’économie

Jusqu’à 60% d’économie

Justine, 22 ans.

"J’ai pu obtenir des garanties supérieures à celles de ma banque   et à des prix plus compétitifs."

En savoir +
Libre de choisir notre assurance de prêt

Libre de choisir notre assurance de prêt

Cécile et Grégoire, 27 et 31 ans.

"Nous avons fait jouer la concurrence pour trouver les meilleurs tarifs."

En savoir +
Frontpage Slideshow | Copyright © 2006-2010 JoomlaWorks, a business unit of Nuevvo Webware Ltd.
news precedente news suivante

Lexique

Garantie Décès L’assureur rembourse par anticipation, le capital restant dû par...

Lire la suite

Le type de couverture

Assurance de prêt immo et acquisition. Dans le cadre d’un crédit immobilier pou...

Lire la suite

Assurance de prêt : la loi

La banque ne peut imposer son contrat de groupe La loi Lagarde vise à clarifier...

Lire la suite

Contrat groupe ou contrat individuel ?

Mieux vaut choisir une assurance de prêt individuelle qui se base sur l’âge ré...

Lire la suite

Assurance de prêt : à qui s’adresser ?

Votre assurance de prêt se soucrit : auprès de la banque qui vous octroie l...

Lire la suite

Quand souscrire une assurance de prêt ?

L'assurance de prêt se souscrit au moment de signer votre crédit. Votre banque...

Lire la suite

Qui doit s’assurer ?

Quel emprunteur doit s'assurer ? Dans le cas où le remboursement de l’emprunt e...

Lire la suite

Pourquoi assurer son prêt ?

Crédits et Assurances L’octroi d’un crédit immobilier ou crédit à la consomma...

Lire la suite

Formalités médicales pour risques aggravés

Comment fonctionne l'assurance emprunteur pour risque aggravé ? Vous devez remp...

Lire la suite

Assurance crédit, comment bien choisir ?

Assurance crédit : faire jouer la concurrence ? Lors d'un crédit immobilier...

Lire la suite

Loi de finances 2011

Actualités 2011 Crédits et Assurances
Jeudi, 10 Mars 2011 17:57

La loi de finances pour 2011 publiée au Journal Officiel le 30/12/2010,

 

La loi de finances pour 2011 comprend plusieurs mesures concernant les prélèvements sociaux et le prélèvement libératoire, susceptibles d'impacter les contrats d'assurance vie et de capitalisation.

  • 1 L'augmentation du prélevement social de 0,2%

Depuis le 1 er janvier 2011, le prélevement social s'élève à 2,2% (contre 2% auparavant). Le taux maximum de prélevements sociaux applicable aux contrats d'assurance vie et de capitalisation passe donc de 12,1% à 12,3%.

A partir du 1 er juillet 2011, les intérêts inscrits en compte sur le fonds en euros des contrats d'assurance vie ou de capitalisation multisupports seront soumis aux prélevements sociaux chaque année et non uniquement lors d'un rachat ou du décès de l'adhérent/assuré. Le rythme d'assujettissement aux prélevements sociaux des revenus du fonds en euros des contrats d'assurance vie en unités de compte sera ainsi aligné sur celui des contrats monosupports exprimés en euros. Lors du rachat total ou partiel du contrat, ou lors du décès de l'adhérent/assuré pour les contrats d'assurance vie, la loi prévoit la possibilité d'opérer une régularisation dans le cas où le montant des prélevements sociaux acquitté annuellement dur le fonds en euros du contrat serait supérieur au montant de ceux calculés sur la totalité des produits (fonds euros et unités de compte) du contrat à la date du rachat ou du décès. Dans ce cas, l'excédent de prélevements sociaux déjà acquittés derait restitué au contrat, par l'intermédiaire de l'entreprise assurance.

  • 3 L'augmentation du prélevement forfaitaire libératoire du PEP de 1% en cas de rachat entre 4 et 8 ans

A partir du 1 er janvier 2011, le prélevement forfaitaire libératoire en cas de rachat effectué sur un PEP entre 4 et 8 ans s'élèvera à 19% (hors prélevements sociaux), contre 18% auparavant. Pour Rappel, l'assuré rachetannt son PEP peut choisir l'imposition sur le revenu au taux marginal ou le prélevement forfaitaire libératoire.

  • Plus d'informations gratuitement et sans engagement  sur CONTACT